La dernière sirène

Publié le par Katell d'Ys

La dernière sirène

Rony, Noëlle, Xavier... Parfois, ici, des textes que Fabrice a écrit avec ce talent inimitable qui était le sien. Depuis quelques jours, les commentaires sur son blog sont fermés. Sans doute qu'un jour il disparaitra de la blogosphère. Je ne sais pas comment faire pour qu'il en soit autrement. Je ne sais pas s'il est possible de toujours conserver un blog quand son auteur ne publie plus. Je suis nulle en informatique ! De temps en temps, je mettrai donc ici un peu de Lui...

Que reste-t-il à faire ?

De ces jours de ces nuits qui traînent

Ces printemps ces hivers

Cette vie au visage blême...

.

La lippe farineuse et l'œil de verre

L'haleine verrouillée d'un porte-flingue

Un coude vieilli vissé sur le zinc

Le cap-hornier reste planté en terre.

.

Que reste-t-il à dire ?

Sur ces amours qui se bousculent

Ces naufragés du rire

Ce temps qui se désarticule...
.

La bouche fardée la langue chargée

Le vocable attardé d'un légionnaire

La botte déchaussée de l'étrier

Le chevalier reste le pied à terre.

.

Que reste-t-il à voir ?

De ces chefs-d'œuvre en péril

Ces embryons d'espoir

Cette joie qui n'est qu'un babil...

.

Se fermer les yeux, n'entendre que l'eau

Ces flots qui lavent de toute la haine

Se laisser guider comme un vieux radeau

Dormir près de sa dernière sirène.

.

Fabrice. Le 04/06/2012

Publié dans Des mots que j'aime

Commenter cet article

martine 29/06/2015 09:05

Bonjour,
J'ai eu un blog il y a quelques années sur hautetfort. Quand j'ai voulu le fermer, ils m'ont proposé de l'archiver et de me l'envoyer par mail. Tu devrais tenter, ils doivent le conserver "dans un coin". Je ne sais plus si c'était gratuit, mais si c'était payant, c'était symbolique.

Katell 29/06/2015 19:05

Bonsoir Martine, merci beaucoup pour l'info. Je vais le leur demander...

noelle 04/06/2015 16:54

Merci Cathy !
Belle idée de poser ici les mots de Fabrice !
Je t'embrasse

Katell 09/06/2015 09:34

J'ai écrit à l'hébergeur de son blog... Ses textes sont de nouveau visibles... Ouf !...

Katell 06/06/2015 21:30

Ce que je craignais est enfin arrivé : son blog a disparu. C'est de ma faute, j'aurai dû leur demander de le laisser, tenter de faire quelque chose. Il a disparu presque deux ans jour pour jour... Vous ne pourrez plus aller le visiter et je m'en veux beaucoup...

Katell 04/06/2015 20:36

Bisous Noëlle.