Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Au-revoir Simone...

Publié le par Katell d'Ys

 

"Je voudrais vous faire partager une conviction de femme et je m'excuse de le faire devant une assemblée presque composée exclusivement d'hommes. Aucune femme ne recourt de gaieté de coeur à l'avortement. L'avortement est un drame et il sera toujours un drame."

                                                                                                             Simone Veil

Merci Madame Veil...

Publié dans Des pensées...

Partager cet article

Repost 0

L comme Lola

Publié le par Katell d'Ys

Londres 1967 : Lola Bensky, jeune journaliste pour le magazine australien Rock-Out, n' a que 19 ans quand elle se retrouve au coeur de la scène musicale la plus excitante du moment !
Sans diplôme mais douée, trop grosse et toujours au régime, trop sage pour les sixties, quelles questions cette drôle de fille qui ne connaît rien au rock, n' a jamais étudié le journalisme et dont le seul bagage et pas des moindres est d' être l' enfant de deux survivants d' Auschwitz, va-t-elle bien pouvoir poser à ces rock stars en devenir ?
Armée de son magnétophone et tartinée de fond de teint, Lola observe, écoute, écrit. À Londres, elle parle bigoudis avec Jimi Hendrix et sexe avec Mick Jagger. À Monterey, elle échange avec Mama Cass sur leurs régimes respectifs et aborde l' amour entre filles, la drogue et l' alcool avec Janis Joplin. Un jour, elle prête même ses faux-cils à Cher...
Subtiles, drôles, personnelles, les questions s' enchaînent, dévoilant des portraits inattendus de ces dieux du rock, mais révélant surtout la quête identitaire que Lola mène inconsciemment. Épouse, mère, auteure reconnue, Lola Bensky continue à s' interroger sur ce qui fait la force d'un être humain.

 

Publié dans Des livres

Partager cet article

Repost 0

Le deuil

Publié le par Katell d'Ys

 

Le deuil ! Qui a inventé cette énormité en parlant des "5 étapes de la période de deuil" ? Risible...

Ce matin, j'écoute l'un de tes nombreux CD que tu avais préparé très soigneusement juste pour moi et je me souviens...

Encore que, je n'ai besoin de rien pour me souvenir !

Quatre années ont passé depuis ce matin de juin où tu es parti...  

J'ai eu de la chance. J'ai connu cette belle histoire et plus que ça : Un truc de dingue qui vous apporte le paradis sur terre, que l'on ne vit qu'une fois dans sa vie ! Mais, Lamartine l'a bien écrit :"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé"

Je ne veux plus entendre parler de ces foutus conneries : "Faire son deuil" !!! C'est tout aussi grotesque que l'expression :"Refaire sa vie !" On a une vie, pas deux ou trois... C'est la nôtre et puis c'est tout !

Donc,

On peut faire le deuil d'un objet ou d'un lieu mais pas de l'Amour de sa Vie !

 

Publié dans Des pensées...

Partager cet article

Repost 0